Des nouvelles de nos clubs de randonnée

Publié le 6/05/2020

La période de confinement n'aura épargné personne. Ces dernières semaines ont été complètement mises entre parenthèses. Les clubs de randonnée ont dû laisser leurs sacs et leur chaussures de randonnée au placard. Mais pour eux hors de question de perdre le lien avec leurs adhérents. Si la randonnée est bien connue pour être une pratique sportive bonne pour le corps, elle l'est aussi pour la tête grâce à sa convivialité. Les clubs des Renards à Montchal, de la Squadra à Feurs, des Godelons à Saint-Barthélémy-Lestra, de Pasapas à Saint-Genest-Lerpt, des Randonneurs Montrondais à Montrond-les-Bains, et des Trotte Menu à Essertines-en-donzy, nous ont envoyé de leurs nouvelles.

Un bouleversement dans les habitudes

Georges Ferrier, président du club les Godelons : "Nous avons été touchés dès le vendredi 13 mars lorsqu'il a été décidé d'annuler notre marche du dimanche 15 mars. Nous avons pu annuler certaines commandes. Nous avons vendu, en priorité la charcuterie, le dimanche matin. Les Godelons et les gens du village ont été super et sont venus en nombre. Nous aurons bien entendu un déficit mais nous avons limité la casse... Cette « pandémie » a bousculé nos habitudes : plus de marche hebdomadaire où nous nous retrouvions tous pour marcher d'abord et se retrouver autour d'un café ou une tisane, notre séjour en mai est bien sûr annulé, pour celui de septembre prévu en Ardèche nous ne savons pas encore si cela sera possible. Notre repas de juin n'aura pas lieu non plus, il est hors de question de se rassembler tant que les restaurants et les cafés ne seront pas ouverts. Cela nous paralyse aussi pour la préparation de nouveaux circuits pour notre randonnée de l'année prochaine, nos formations, le suivi des sentiers à vérifier, mais tout le monde est à la même enseigne..."

Garder le lien

C'est le premier objectif des clubs qui prennent régulièrement des nouvelles. La plupart s'échangent des mails avec blagues, vidéos (la boite mail en est pleine) ou encore jeux pour maintenir le contact. Certains sont d'ailleurs très inspirés !

Bernard Brunel, président du club les Renards : "Le contact est resté actif et se fait régulièrement par téléphone et par mail entre adhérents. Certains partagent blagues et vidéos, d'autres écrivent de petits poèmes, on essaie de maintenir la bonne humeur entre nous"

Georges Ferrier, président du club les Godelons : "Nous gardons bien sûr le lien avec nos adhérents surtout avec le téléphone et les mails qui circulent. Nous essayons d'appeler aussi les personnes seules et isolées. Cependant à la campagne nous ne sommes pas les plus à plaindre (il faut savoir le reconnaître) car nous avons un peu d'espace..."

Michèle Chaffraix, présidente du club Pasapas : "Nous portons une attention toute particulière à ceux qui sont seuls et âgés."

Thierry Gauchet, président du club des Randonneurs Montrondais : " Début avril, j'ai créé un groupe WhatsApp '' jeu du confinement '' où j'envoie une fois par jour une énigme à résoudre. Cela permet  aussi de communiquer entre nous et nous fêtons par ce biais les anniversaires. Les questions du jeu sont variés. Cela peut être des lieux à reconnaître d’après photos ou des quiz musicaux ou des énigmes logiques. Un classement est établi tous les jours et la question est attendue par un nombre important du groupe."

Hondo, président de la Squadra Forezienne : "Beaucoup de coups de fils pour les plus âgés. De temps en temps je leur envoie des vidéos en rapport avec la Randonnée, par exemple ce reportage sur le Forez."

 

Michèle Beal, adhérente au club des Trotte Menu a laissé parlé son imagination par des poèmes. Elle a créé une carte par jour qu'elle a envoyé aux autres membres du club :

Slider

Rester solidaire

Georges Ferrier, président du club les Godelons : "Sur Feurs, certaines personnes de notre groupe participent à la confection de sur-blouses et masques pour le personnel soignant."

Thierry Gauchet, président du club des Randonneurs Montrondais : "L'entreprise qui confectionne nos tenues s'étant mis aux masques, j'ai proposé à notre groupe une commande. J'ai enregistré plus de 350 masques qui nous seront surtout utiles pour le déconfinement. Nos tenues et nos masques sont attendus avant mi-mai. J'envisage un après midi photo lors de la remise."

Se souvenir des bons moments

Bernard Brunel, président du club les Renards : "Ce qui manque le plus ce sont les liens sociaux et de ne pas profiter et  faire profiter de la nature par ce beau Printemps."

Georges Ferrier, président du club les Godelons : "Nous pensons que c'est le contact et la convivialité qui manquent le plus à tout le monde mais d'un autre côté nous sommes plus attentifs aux autres ; nous espérons que nous sortirons plus forts de cette période et que nous continuerons dans ce sens."

Thierry Gauchet, président du club des Randonneurs Montrondais : "Ce qui manque le plus, c'est bien sûr les randonnées hebdomadaires en groupe et nos sorties vélo du mercredi. Notre programme était varié et intense à partir de mi-avril."

Et après ...

Bernard Brunel, président du club les Renards : "Une longue période de transition et un difficile équilibre entre la reprise des activités pour maintenir la cohésion au sein de l'association et la non prise de risque pour ne pas nuire à la santé des adhérents, la  santé des personnes restant la priorité."

Georges Ferrier, président du club les Godelons : "En ce qui concerne le dé-confinement, lorsqu'on pourra sortir sans contrainte, je pense que nous ne serons pas rassurés ..."

Michèle Chaffraix, présidente du club Pasapas : "Pour le déconfinement, nous n'envisageons pas encore de reprendre les marches en grands groupes habituels d'une quinzaine ou vingtaine de personnes certainement pas avant septembre. Nous avons un planning pour les jeudis pour des marches dans un périmètre de 15 km environ , nous n'envisageons rien à ce jour. Les sentiers de randonnée et les parcs étant interdits d'accès, les parcours seront limités. La reprise se fera d'abord dans la commune de St Genest Lerpt."

Thierry Gauchet, président du club des Randonneurs Montrondais : "J'envisage une reprise par étape et par petits groupes. Je proposerai une marche supplémentaire qui sera plus courte et pas très loin de Montrond les Bains ( maximum 20 minutes de route). Sur la marche habituelle, nous ceindrons le groupe en deux afin de ne pas dépasser 10 randonneurs par groupe. Nous sommes nombreux à penser qu'il y aura un après et on espère tous à des changements importants. En majorité, nous privilégierons encore plus l'achat local . Je suis particulièrement fière d'avoir choisi une entreprise ligérienne pour nos tenues avant ces événements. En tout cas notre groupe est dans les starting-block et on attend le feu vert de la Fédération..."

 

On termine par un poème écrit par le club des Renards de Montchal:

"Et voilà….
Finies nos sorties du mardi
Avec tous nos amis
Mais aussi le vendredi
Avec un groupe plus rikiki
Adieu toutes nos balades
Nous voilà confinés
Pour ne pas tomber malade.

Alors…
On range, on trie,
On lie, on réfléchie
Entre bricolage et jardinage
On s’occupe comme on peut
Mais surtout pas de sortie
Il faut rester sage

Certains l’ont attrapés
D’autres l’ont évités
mais tous ont balisés
On se sent si minus
Face à ce corona-virus

Alors…
On s’écrit on s’appelle
On prend des nouvelles
De tous nos bons amis (es)
Pour pas qu’on les oublie
Et que l’on deviennent
De vrais cons-finis"

  • 40
  •  
  •  
  •  
  •  
    40
    Partages

FFRandonnée Loire
04 77 43 59 17
04 77 37 28 24
loire@ffrandonnee.fr

Par Marjorie Chevrier