Premier baromètre des villes «marchables» : peut mieux faire !

Publié le 9/09/2021

Du 7 décembre 2020 au 15 mars 2021, la FFRandonnée et ses partenaires de Place aux piétons (60 millions de piétons et Rue de l'Avenir), en partenariat avec l’Ademe, ont proposé aux Français de remplir une enquête en ligne pour recueillir leur ressenti sur la marchabilité de leur commune et leur avis sur la manière d’améliorer le sort des piétons dans les espaces urbanisés.

Près de 70 000 d’entre eux ont répondu à ce questionnaire : près de 200 villes ont ainsi pu être évaluées dans un premier baromètre des villes marchables.

Le collectif national Place aux piétons a dévoilé en septembre les résultats de ce baromètre. Les Français ont été assez sévères en attribuant des notes souvent en-dessous de la moyenne.

Globalement, partout en ville, les piétons sont confrontés aux mêmes obstacles présents sur les trottoirs (poubelles, poteaux divers, horodateurs, … ), à l’insécurité et à l’insuffisance d’espaces publics adaptés aux piétons,  et une circulation motorisée trop importante, jugée dangereuse.

La Loire n'échappe pas à cette tendance nationale. Dans le département, trois villes ont comptabilisé un nombre suffisant de réponses au questionnaire (plus de 40) pour être  intégré ce premier baromètre. Les communes de Roanne, Saint-Marcellin-en-Forez et Saint-Étienne ont obtenu respectivement les notes globales de C, D et E, ce qui correspond à des notes allant de "plutôt favorable" à "plutôt défavorable".  Sur toute la France, les notes vont de A à G (A étant la meilleure note et G la plus mauvaise).

Des points positifs ont cependant été relevés, comme par exemple à Saint-Étienne où il a été noté la qualité de la marche sur les rues commerçantes, les rues résidentielles et à proximité des gares, ainsi que l’environnement arboré de la ville et ses nombreux parcs et jardins.
Par ailleurs, les données recueillies lors de cette enquête offrent une masse de données inédites sur les conditions de la marche en ville. Elles pourront être communiquées aux communes pour les aider dans l'amélioration de la place réservée aux piétons.
Les résultats de ce  baromètre serviront également aux premières assises de la marche en ville organisées à Marseille vendredi 17 septembre en présentiel et à distance. Cette manifestation nationale organisée par le collectif Place aux piétons proposera de partager expériences et interrogations pour réconcilier villes et piétons.

 

Retrouvez sur ce lien  l’infographie des réponses et chiffres marquants de l’enquête ainsi que le tableau d’évaluation des 200 villes du premier baromètre.

 

 

 

 

 

 

Un collectif local Place aux piétons

 

Créé en octobre 2020, le jeune collectif Place aux piétons (PAP) de l'agglomération stéphanoise entend travailler sur les premiers résultats locaux du baromètre des villes marchables en affinant des propositions d’amélioration grâce à des balades urbaines exploratoires, des animations de promotion de la marche à pied, des actions de sécurisation des abords d’écoles…

Seront organisées prochainement trois marches urbaines exploratoires :

-mardi 21 septembre, exploration des chantiers du centre-ville de St-Étienne. RDV place Dorian à 9h30

-mercredi 22 septembre, balade exploratoire à partir de la Mairie de Villars (RDV 9h30) jusqu’à St-Étienne

-vendredi 15 octobre, depuis la Gare de St Chamond (RDV 9h30) jusqu’en ville

Contact du collectif PAP de l'agglomération stéphanoise :
pietons-agglo-stephanoise@gmx.fr
Tel : 06 73 21 16 46

  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages

FFRandonnée Loire
04 77 43 59 17
04 77 37 28 24
loire@ffrandonnee.fr

Par Frédéric Béal